Roumanie: Les secteurs de l'énergie et du développement durable

Le secteur de l’énergie en Roumanie est en pleine restructuration. En général, la Roumanie est plutôt bien placée au niveau européen, étant un des pays avec une dépendance plutôt faible des importations des ressources énergétiques (10eme place parmi les 27 pays membres).

Notes sectorielles  | 

Le secteur de l’énergie en Roumanie est en pleine restructuration. En général, la Roumanie est plutôt bien placée au niveau européen, étant un des pays avec une dépendance plutôt faible des importations des ressources énergétiques (10eme place parmi les 27 pays membres).

D’après les estimations Eurostat, la Roumanie importe approximativement 30 % de l’énergie qu’elle consomme et le développement du secteur nucléaire compte mener à une baisse substantielle d’ici 2015.

Les priorités du gouvernement vont vers les domaines hydroélectrique, thermoélectrique et thermonucléaire. Un programme d’ouverture de deux nouveaux réacteurs de la centrale de Cernavoda est en cours de déroulement, ainsi que la construction de plusieurs unites de production hydroélectriques.

Les énergies renouvelables et la modernisation du réseau de distribution sont de grande actualité, focalisant les intérêts de la plus part des investisseurs. En ce qui concerne l’environnement, seulement 13% des agglomérations urbaines ont une station de traitement des eaux usées. La pollution de l’eau est le problème le plus sérieux de l’environnement en Roumanie (par des déchets ménagers et industriels). Actuellement, les déchets collectés sont stockés et il y a peu de moyens de recyclage et/ou destruction.

Ces faits mettent en évidence les gros besoins d’investissement dans le développement durable, qui constitue une priorité pour beaucoup de collectivités locales.

© 2017 FRANCE MONDE EXPRESS