Norvège : le e-commerce

Un chiffre d'affaires de 6 milliards d’euros en Norvège en 2010, le poids du marché scandinave (Norvège, Suède et Danemark) de la vente en ligne est estimé à 23 milliards d'euros, autant d'opportunités pour les entreprises françaises....

Notes sectorielles  | 

Un chiffre d'affaires de 6 milliards d’euros en Norvège en 2010, le poids du marché scandinave (Norvège, Suède et Danemark) de la vente en ligne est estimé à 23 milliards d'euros, autant d'opportunités pour les entreprises françaises....

Population : 4.95 millions d’habitants

Nombre d’internautes
94,8% ont eu accès à Internet en 2011

% de la population qui achète en ligne
95% de la population a acheté en ligne dans les 6 derniers mois

Chiffre d’affaires global
CA du e-commerce en Norvège en 2010 : 6 milliards d’euros (en France : 32 milliards d’euros). Le poids du marché scandinave (Norvège, Suède et Danemark) de la vente en ligne est estimé à 23 milliards d'euros.

Panier moyen
Un Norvégien a dépensé sur 6 mois 987 Euros / 487 Euros pour un Français (en 2010)Ce Norvégien a effectué en moyenne 6,5 achats lors des 6 moisCe Norvégien a donc dépensé env. 164,5 Euros / mois, soit un montant de 152 Euros / panier (91,73 Euros en FR)

Qu’achètent les cyberacheteurs norvégiens
Voyages, events locaux (concerts,..), mode, livres et électronique

Typologie des acheteurs norvégiens en ligne (sexe, age…)
Les 30-39 ans représentent le plus grand groupe de cyberacheteurs. Les Norvégiennes achètent plus alors que les Norvégiens achètent plus souvent. Les 50+ projettent d’acheter davantage sur Internet. Les familles norvégiennes avec enfants prévoient aussi d’augmenter leurs achats en ligne.

Points forts du marché norvégien
Pouvoir d’achat très élevé, le taux de croissance de la consommation des ménages était de 8.3% en 2010 et le PIB par habitant est le second plus élevé du monde avec 60.937 EUR / 87.000 USD.

Points faibles du marché norvégien
La Norvège ne fait pas partie de l’UE, contraintes logistiques dues aux contraintes géographiques, la devise (NOK, 1 EUR = 7,8 NOK), certains produits (en particulier dans l’agro-alimentaire) sont concernés par des mesures protectionnistes qui compliquent leur importation.

Les principaux acteurs du e-commerce en Norvège
<img1153|center>

Quel est le principal mode de paiement utilisé en Norvège / Scandinavie et Finlande ?
<img1152|center>

Aspects fiscaux en Norvège
La Taxe sur la Valeur Ajoutée s'appelle MVA (Merverdiavgift ou « moms » pour son nom informel). Le taux standard : 25%Le taux réduit : Il existe un taux réduit à 14% pour la nourriture et un taux réduit à 8% pour les transports de passagers, les hôtels et les tickets de cinéma.Les autres taxes à la consommation :Taxes sur l'alcool, le tabac, les voitures et autres véhicules, les produits pétroliers, l'énergie électrique, les déchets, les produits chimiques dangereux, le chocolat, les produits sucrés, les boissons non-alcoolisées, les emballages de boisson et la production alimentaire.

Aspects juridiques en Norvège
La loi norvégienne de la consommation diffère de la loi française. Il est nécessaire d’informer le consommateur de la loi qui s’applique au contrat. Si votre site est en « .no » et donc au registre du commerce norvégien, c’est bien entendu la loi norvégienne qui s’applique.

Aspects logistiques en Norvège
Les principaux partenaires logistiques en Norvège sont Tollpost Globe AS, filiale du groupe suédois Posten Norden et Bring (entreprise publique norvégienne).Bring propose différents services en fonction des produits à livrer. Pour l’envoi de colis en Business to Consumer, Bring a développé le service « CarryOn HomeShopping » spécialement conçu pour le E-commerce transfrontalier (d’Europe vers les pays scandinaves). Bring livre la commande au domicile du client ou dans le bureau de poste le plus proche.Tollpost a développé le service « My Pack » en nouant des partenariats avec des commerces de proximité et dispose d’un réseau de plus de 700 points relais « My pack » à travers la Norvège. Ce système répond à la problématique de la livraison de la commande au client final. Les points relais se développent en raison de leur praticité contrairement au système de livraison à domicile qui reste contraignant pour le client final et pour le partenaire logistique. En Norvège, le système de points relais convient aux habitudes de consommation de la population. En effet, les Norvégiens font leurs courses alimentaires en supermarché plusieurs fois par semaine, ils se rendent donc très facilement dans les commerces de proximité. Ils sont avertis par sms/e-mails ou courrier de l’arrivée de leur colis dans le point relais.

Chambre de Commerce Franco-Norvégienne
Luc Bodet
@ : [bodet@ccfn.no->bodet@ccfn.no]
Tel : +47 22 42 57 00 - Fax : +47 22 42 76 13

© 2017 FRANCE MONDE EXPRESS