Mexique : des opportunités d’affaires dans le secteur énergétique

Au Mexique le secteur de l'énergie, que ce soit le pétrole, le gaz ou l'électricité, devrait connaitre prochainement d'importantes modifications et ainsi constituer des opportunités certaines pour les entreprises françaises.

Notes sectorielles  | 

Le 12 Août dernier ont été annoncées les modifications constitutionnelles proposées par le Président Enrique Peña Nieto pour ouvrir certaines parts du secteur de l'énergie au capital privé. Ces modifications constitutionnelles sont désormais entre les mains de sénateurs en charge de vérifier que les points constitutionnels en matière d’énergie et d’études législatives sont bien respectés. Ainsi, les débats sur les mérites de cette réforme vont pouvoir commencer dans les plus brefs délais.  

L’impact des modifications de la proposition du président, si elles sont approuvées, pourraient être révolutionnaires pour l’économie mexicaine.

En matière d’électricité, les réformes permettront aux entreprises privées de générer de l’électricité pour sa revente à la Commission Fédérale de l’Electricité (équivalent à l’EDF français) afin d'accroître l'offre d'énergie électrique et donc de réduire le prix facturé aux consommateurs et aux entreprises.

En matière de pétrole et de gaz
1)

  • Les bénéfices générés par ces industries seront partagés entre le gouvernement et/ou l’industrie privée pour les activités d’exploration et d’extraction.
  • Le gouvernement de la république donne désormais la possibilité à l’industrie privée de participer au raffinage, à la pétrochimie, au transport et au stockage de ces industries.

2) Une correction concernant le régime fiscal de Pemex (Petróleos Mexicanos, entreprise publique mexicaine chargée de l'exploitation du pétrole) sera mis en place afin d’accroitre sa compétitivité. Une restructuration aura lieu au sein de Pemex et de ses filiales qui donnera naissance à deux divisions : l’Exploration et la production, et la transformation industrielle.
3) L’accent sera mis sur l’amélioration des conditions de transparence de l’entreprise Pemex.
4) Il s’établira une politique nationale visant à promouvoir les achats de fournisseurs nationaux dans le secteur des hydrocarbures.

En matière d’énergie électrique
1) La participation du secteur privé dans la production d'électricité sera encouragée.
2) L'État maintiendra, en exclusivité, le contrôle national du Système Electrique National des réseaux de transmission et de distribution, qui garantissent l’accès de tous les producteurs.
3) La Commission fédérale de l'électricité sera renforcée, grâce à une plus grande flexibilité opérationnelle et organisationnelle, ce qui permettra de réduire les coûts.
4) C’est une réforme, en faveur du développement durable, qui permettra d’investir davantage dans le développement technologique et incitera l’utilisation des ressources énergétiques propres et rentables telles que l’énergie solaire, éolienne et gazière.   

Grâce aux informations obtenues jusqu’ici, des institutions et des spécialistes ont analysés l’impact que cette réforme pourrait avoir sur le Mexique. Voici des extraits de quelques-unes des réactions face à ces changements constitutionnels :

Wood Mackenzie
Le président est en mesure d'approuver les amendements par consensus. S'il est approuvé, ce sera la première fois que le Mexique pourra développer son potentiel énergétique avec la coopération des entreprises publiques et privées.

BBVA Bancomer (Observatoire économique)
La proposition de réforme est sans aucun doute une avancée significative de la situation actuelle du secteur énergétique mexicain. Le fait de proposer une modification de la Constitution pour permettre l'investissement privé représente un changement structurel de la plus haute importance. Si elle est approuvée on peut s’attendre à d’importants bénéfices pour l’économie mexicaine.

Contact
Chambre franco-mexicaine de Commerce et d’Industrie
Coralie HUGUENET
Tél. : +52 (55) 5272 0960 ext 119
@ : servicio.internacional@cfmci.com 
www.franciamexico.com

© 2017 FRANCE MONDE EXPRESS