Les perspectives du marché financier de Hong Kong

En 2014, Hong Kong sera une fois de plus le leader des services financiers dans la région, confirmant ce que tout le monde savait déjà : quand il s’agit de faire de l’argent avec de l’argent, l’ancienne colonie britannique est imbattable.

Notes sectorielles  | 

Hong Kong occupe la troisième place dans le dernier classement du Global Financial Centre Index (GFCI 14), qui choisit 75 grandes villes mondiales et mesure leur niveau de compétitivité dans le secteur financier. En général, les deux premières villes, Londres et New York, sont loin devant toutes les autres, mais cette année Hong Kong se détache du peloton et arrive seulement 20 points derrière le deuxième.

Ce succès relatif est dû aux efforts constants de Hong Kong pour améliorer sa compétitivité dans cinq secteurs clés: l’environnement des affaires, le développement du secteur financier, les infrastructures, le capital humain et les facteurs de développement. Grâce à son dynamisme et à sa capacité d’innovation, le territoire se distingue dans de nombreux aspects des services financiers : le plus grand marché de gestion d'actifs d’Asie, la plus grande réserve de liquidité offshore du monde pour le RMB, et une bourse classée N°1 mondiale pour les fonds issus d’introductions en bourse de 2009 à 2011.

Un rapport du Centre de recherche et développement en économique (CEBR) n’hésite pas à prédire qu’au rythme actuel de développement, Hong Kong finira à terme par dépasser New York et Londres pour devenir le plus grand centre financier de la planète.

D’après ce rapport, d’ici 2015, le nombre d’employés des services financiers à Hong Kong aura dépassé celui de Londres pour atteindre 248 000, puis 262 043 en 2016, ce grâce à une « croissance plus dynamique des économies asiatiques, qui a entraîné une explosion de la demande de service financiers ».

Quels sont les risques?

Des forces macroéconomiques extérieures ont boosté le développement financier de Hong Kong tout en apportant de nouveaux défis dans le secteur : du fait de la libéralisation de l’économie de la Chine populaire, Hong Kong est maintenant confrontée à la concurrence de plus en plus féroce de Shanghai et de Shenzhen. En outre, d’autres centres financiers asiatiques rattrapent du terrain : Singapour et Tokyo occupent respectivement les 4e et 5e places dans le classement GFCI 14, et pourraient même à terme rattraper Hong Kong si celle-ci venait à s’endormir sur ses lauriers.

La position de force de Hong Kong dans le secteur financier est due à la fiabilité de son système juridique, à la crédibilité de ses régulateurs, à la solidité de ses institutions, à la liberté de l’information et à l’expertise de ses travailleurs. Hong Kong est fière de ces atouts, qui ne cesseront d’être exploités de plus en plus à l’avenir. Pour aller de l’avant, le territoire doit adopter une ligne stratégique claire. Dans son rapport, le Hong Kong Financial Services Council suggère que « Hong Kong devrait viser à devenir le premier centre financier international basé en Asie ». Le territoire devrait continuer à bénéficier des opportunités offertes par les entreprises de Chine populaire dans le commerce, l’investissement, la finance et le business.

Dans un monde incertain et en perpétuelle mutation, Hong Kong n’est pas à l’abri de se voir ravir sa place de centre financier dominant. La clé du succès est dans ce principe que les Hongkongais ont intériorisé depuis longtemps : travailler dur et rester insatiable.

Contribution du secteur des services financiers à Hong Kong

  • Valeur ajoutée directe : 16 % du PIB 
  • Valeur ajoutée indirecte : 6 % du PIB 
  • Plus de 220 000 emplois directs 
  • Plus de 100 000 emplois indirects 
  • Plus de 40 milliards de HKD d’impôts et autres revenus de source gouvernementale 
  • Pour ce qui est de la main d’œuvre, le PIB valeur ajoutée par travail est 2,6 fois plus élevé que celui de l’économie dans son ensemble

 

Contact French Chamber of Commerce and Industry in Hong Kong
Delphine COLSON
@ business(at)fccihk.com
www.fccihk.com

© 2017 FRANCE MONDE EXPRESS