Le secteur des cosmétiques en Corée du Sud

L’industrie cosmétique en Corée du Sud est un marché ultra dynamique. L’un des rares secteur à ne pas avoir connu la crise, avec un chiffre d’affaires de 6,6 milliards d’euros en 2013.

Notes sectorielles  | 

Avec un chiffre d’affaires de 6,6 milliards d’euros en 2013, soit une croissance de 4,8%, la Corée est le troisième marché d’Asie et occupe le douzième rang mondial. Cette explosion des demandes en produits cosmétiques est étroitement liée au culte de la beauté très accentué dans la société coréenne, fondée sur les valeurs confucéennes qui insistent sur l’importance d’une bonne apparence extérieure chez une personne qui est censée refléter sa beauté intérieure. L’apparence extérieure implique dès lors un jugement moral sous-jacent de la personne concernée. Le fait d’être beau/belle est ainsi devenu un atout incontestable pour la réussite sociale.

Dans son essai Les Coréens, Mike BREEN remarque que « cela ne gêne généralement pas les Coréens de commenter et juger sur l’apparence, y compris pour le recrutement par exemple, qui peut être basé sur ce genre de critères superficiels». C’est ce qui explique cette sorte d’obsession pour avoir une belle peau chez les Coréennes qui sont connues pour avoir les rituels de beauté quotidiens les plus complexes et les plus sophistiqués au monde, avec 26 étapes quotidiennes : lavage, gommage, tonique, huile hydratante, essence, fond de teint, CC Cream, BB Cream, fard à paupière, gloss etc. Ce culte de la beauté, certes ressenti de façon un peu plus pesante chez les femmes coréennes, ne semble pas concerner uniquement ces dernières, puisque la Corée est le pays où les hommes dépensent le plus en soins pour le visage, d’après l’Institut coréen pour le développement de l’industrie de la santé(KHIDI).

Les hommes coréens auraient acheté à eux seuls 500 millions d’euros de produits de beauté, c’est-à-dire un cinquième de la production internationale. Ainsi le marché cosmétique en Corée présente donc à la fois un vaste potentiel commercial et des champs concurrentiels qui exigent des entreprises une véritable course à la nouveauté.

Télécharger la note sectorielle complète

Contact
CCIF Corée du Sud
Stella YOON
Directrice du Service d’Appui aux Entreprises
s.yoon@fkcci.com   | +82 2 2268 9504 | www.fkcci.com 

© 2017 FRANCE MONDE EXPRESS