Réussir au Canada

L’économie canadienne a brillamment surmonté la crise dont a souffert l’Amérique du nord en 2008. Le pays a en effet affiché d’excellents résultats dès janvier 2009 : croissance réelle du PIB +2,9%, faible taux de chômage (8%) et d’inflation (1,2%).

Dossier  | 

Télécharger
reussir_au_canada.pdf 1,21 M

En matière de rayonnement économique, le Canada obtient de bons résultats. Comparables à celles de son voisin étasunien, les nouvelles donnes économiques restent complexes et exposées à une mondialisation grimpante. Mais le Canada n’en sort pas pour autant fragilisé, il n’a en effet pas eu besoin de déployer un gigantesque plan de sauvetage bancaire ni de mettre en place un plan de relance astronomique. C'est ainsi que le pays affiche un bilan de santé solide, et qu'il a devant lui des perspectives de long terme très florissantes.

Chaque année, le Canada attire de nombreux touristes, captivés par l’immensité et la nature sauvage du pays mais aussi par son histoire, son mode de vie et l’esprit de tolérance qui y règne. Le tourisme y est florissant et nombreux sont les ressortissants français désireux de s’implanter au Canada. Mais cette année 2011 présage avant tout un renversement dans le domaine des ressources humaines : le Canada manque abruptement de main d’oeuvre et on peut s’attendre à ce que le gouvernement utilise l’immigration comme principal moteur de sa croissance, à travers une politique d’immigration choisie.

Pays aux richesses naturelles abondantes (hydroélectricité, pétrole issu des sables bitumineux, gaz, minerais…) le Canada est aujourd’hui à la pointe de l’innovation, dans les domaines de la haute technologie, de l’aéronautique, des technologies de l’information et de la communication ainsi que dans le secteur de la pharmaceutique et des biotechnologies.

La France est le 9ème partenaire commercial du Canada et figure parmi ses 10 marchés prioritaires. Par ailleurs, les investissements français au Canada se sont élevés en 2009, à 18,2 milliards de dollars, faisant de la France la cinquième source d’IDE du Canada dans le monde et la troisième en Europe.

Les gouvernements canadiens et européens travaillent actuellement sur l’élaboration d’un accord de libre échange qui devrait voir le jour cette année. L’accord historique signé entre les deux gouvernements sur la mobilité de la main-d’oeuvre traduisent une volonté d’instituer un système fondé sur un ensemble de lois et de règlements entrainant une libéralisation du commerce, synonyme de prospérité mutuelle.

A nous de faire que nos entreprises sachent tirer parti de cette nouvelle donne et intensifier ainsi leurs relations économiques dès 2011.

Télécharger le dossier complet

© 2017 FRANCE MONDE EXPRESS