L'Irlande en bref

Avec 3,5% de croissance annoncée pour 2015, l'Irlande affiche la meilleure performance de la zone euro après un très spectaculaire 4,8% en 2014.

Fiche pays  | 

Télécharger
Irlande_2015.pdf 595 K

Le Tigre celtique est bel et bien de retour. Avec 3,5 % de croissance annoncée pour 2015, il affiche la meilleure performance de la zone euro après un très spectaculaire 4,8 % en 2014. La plupart des indicateurs sont au vert. L'économie a été surtout tirée par les exportations. L'investissement a repris avec vigueur, en augmentation de près de 20 % sur les neuf premiers mois de 2014 par rapport à la même période, l'année précédente. Cette année, la consommation des ménages irlandais va prendre le relais. Tous les signes convergent vers ce pronostic: les salaires sont repartis à la hausse, l'emploi aussi, les ventes de détail progressent et les recettes fiscales grossissent dans les caisses de l'État. En outre, l'un des atouts irlandais, l'implantation de nombreuses multinationales, devrait continuer de bénéficier au pays malgré l'offensive croissante de l'Europe et du G20 contre l'évasion fiscale des Google, Apple et consorts. L'économie irlandaise, enfin, profite plus que beaucoup d'autres pays européens, de la croissance américaine, en raison du poids des échanges bilatéraux.

L’économie irlandaise est très ouverte sur l’international. Depuis plus de 20 ans, elle a adopté, avec succès, un modèle de développement économique fondé sur l’attractivité des investissements directs étrangers (IDE). Avec un stock d’IDE égal à 180% du PIB, ces investissements, qui sont aux ¾ le fait de multinationales américaines, sont à l’origine de 80% des exportations de biens et de services du pays.

Face à la crise, les Irlandais ont affiché un très large consensus pour préserver le modèle de développement économique national fondé sur une fiscalité favorable aux entreprises (taux d’IS de 12,5 %), un haut niveau d’IDE et le dynamisme des exportations. Cette orientation a été assumée par la nouvelle coalition gouvernementale Fine Gael/Labour Party au pouvoir depuis début 2011. Les mesures d’ajustement mises en oeuvre sans contestation dans le cadre du plan ont permis de restaurer la compétitivité de l’économie irlandaise.

Télécharger la fiche complète

Depuis sa création en 1886, la Chambre de commerce et d'industrie française au Canada (CCIFC) a pour mandat le développement des relations économiques entre la France et le Canada. Organisme indépendant à but non lucratif, elle entretient d'excellentes relations avec les services officiels aussi bien canadiens que français et coopère aux objectifs communs de la promotion des relations commerciales entre nos deux pays. 

Elle offre une occasion d'accès à une perspective d'affaire internationale.

 

Notre mission :

  • Développer et favoriser les échanges économiques locaux et ceux entre la France et le Québec
  • Vous initier au réseautage d'affaires et vous faciliter la prise de contact avec nos membres
  • Intégrer des porteurs de projets à un grand réseau d'entreprises

 

Membres :
La CCIFC compte près de 1 500 membres au Canada, entreprises canadiennes que la France intéresse ou entreprises françaises établies au Canada.

 

Un réseau mondial :
Membre des Chambres de Commerce et de l'Industrie Françaises à l'International (CCIFI) qui regroupent 112 Chambres représentées dans 82 pays et réunissant 32 000 entreprises, dont 50% d'entreprises étrangères. 

© 2017 FRANCE MONDE EXPRESS