L'Inde

L’économie Indienne représente aujourd’hui la 4ème plus grande économie au monde, en terme de parité de pouvoir d’achat. Après une dizaine d’années de croissance à plus de 7%, l’économie indienne a atteint à la veille de la crise un pic phénoménal de 9%.

Fiche pays  | 

Télécharger
Inde_02.pdf 492 K

L’Inde est le 7ème pays le plus vaste du monde (3 287 590 km²), il s’étend du nord au sud sur environ 3 214 km et d’est en ouest sur environ 2 933 km.C’est le 2ème pays le plus peuplé au monde (l’Inde pourrait dépasser la Chine à l’horizon 2020) et également le plus jeune : près de 50% des Indiens ont moins de 25 ans, soit 560 millions. Sa population est essentiellement rurale (à 70%).

L’activité économique se concentre essentiellement :
-à Bangalore pour les services et Tic (« Silicon Valley » Indienne, logiciels, aéronautique)
-à Bombay pour la finance et l’industrie (cinéma, chimie, textile, pêche)
-à Calcutta pour l’export (port commercial majeur), la pétrochimie et métallurgie
-à Delhi pour le commerce (croissance des Tic, de l’automobile et la distribution ; hôtels, banques, énergie, santé, biens de consommation)
-à Hyderabad (pour les Tic et l’industrie pharmaceutique)
-à Madras (Tic et textile)
-à Pune pour l’automobile

L’économie indienne est variée (chiffres du PIB 2008) :
- Agriculture : 17,6%
- Industrie : 29% (dont 4% pour l’artisanat et le textile)
- Services : 53,4%
 

 

Les Tendances de l'économie indienneL’économie Indienne représente aujourd’hui la 4ème plus grande économie au monde, en terme de parité de pouvoir d’achat (Goldman Sachs prévoit que l’Inde prendra la 3ème place mondiale d’ici 2035). - Après une dizaine d’années de croissance à plus de 7%, l’économie indienne a atteint à la veille de la crise un pic phénoménal de 9%. Aujourd’hui, bien qu’impactée par le ralentissement de l’économie mondiale, l’Inde demeure l’un des pays dont la croissance demeure la plus rapide, alors que les premiers signes de reprise économique se font sentir. En effet, si la demande intérieure a nettement ralenti courant 2008/09 (de +9% à +2,7%) en partie du fait de l’inflation et de la dégradation du marché du travail, la confirmation au pouvoir d’un gouvernement stable et une conjoncture favorable encouragent désormais un retour à la confiance.Le taux de chômage est actuellement proche de 8,9% (estimations 2009).

Le cours de la roupie a varié de 0,015 à 0,014 euros ces derniers mois. - L’Inde est un exportateur majeur de travailleurs hautement qualifiés dans les secteurs de la programmation informatique et des services financiers. D’autres secteurs comme l’industrie pharmaceutique, les biotechnologies, la télécommunication, l’aéronautique, le tourisme et les biens de consommation représentent un potentiel de croissance important.

Le nombre croissant de jeunes gens qualifiés et qui parlent couramment anglais apporte quant à lui la garantie à l’Inde de devenir une destination de prédilection pour la délocalisation de services aux consommateurs et des centres de support technique.- L’économie indienne reste en 2009 une destination de prédilection pour les investissements étrangers. L’économie rurale connait une croissance importante et devrait quadrupler d’ici 2015 (de 487 millions USD à 1,9 milliard USD), augurant de nombreuses opportunités commerciales. D’après l’index de confiance 2007 d’AT Kearney, l’Inde reste depuis 2005 la seconde destination de prédilection pour les IDE. Le pays est également classé en catégorie de risque A3 par la Coface.

 

Télécharger la fiche complète

© 2017 FRANCE MONDE EXPRESS