Le Cambodge

Pays stable politiquement et ouvert aux marchés internationaux, l’activité du Cambodge est au moins aussi dynamique que celle des pays de l’ASEAN, ce qui lui confère des opportunités de croissance importantes qui s’accompagne d’une ouverture internationale de plus en plus grande.

Fiche pays  | 

Télécharger
Cambodge_03.pdf 480 K

Pays stable politiquement et ouvert aux marchés internationaux, l’activité du Cambodge est au moins aussi dynamique que celle des pays de l’ASEAN, ce qui lui confère des opportunités de croissance importantes qui s’accompagne d’une ouverture internationale de plus en plus grande.

Au carrefour de l’Inde et de la Chine, la situation géographique du Cambodge lui confère une place de choix. La stabilité politique du pays et l’ouverture aux marchés internationaux a marqué l’entrée dans une période de forte croissance (moyenne de 8% avec des pics au delà de 10%) qui s’achève en 2007. En effet, sensible aux chocs extérieurs, le pays a connu un ralentissement économique conséquent mais temporaire, puisqu’en 2010 l’économie affiche déjà un taux de croissance de 6%.

Malgré l’essoufflement des secteurs qui ont participé activement à son développement (le textile, le bâtiment et l’agriculture), le pays confirme son dynamisme et diversifie sa croissance avec le soutien de nouveaux secteurs, tels que le tourisme et la diversification des cultures agricoles.
L’environnement économique du Cambodge reste opaque puisque l’économie informelle (activité légale non-enregistrée) représente encore une part importante du PIB. Pour autant, l’activité du pays est au moins aussi dynamique que celle des pays de l’ASEAN, ce qui lui confère des opportunités de croissance importantes qui s’accompagne d’une ouverture internationale de plus en plus grande.

Les tendances de l'économie :
ENVIRONNEMENT : Le respect de l’environnement pose problème au Cambodge compte tenu du développement de l’activité économique. La croissance du tourisme impose la mise en place de politiques environnementales. La déforestation a fait de nombreux dégâts dans le pays (perte de biodiversité, etc.). Une prise de conscience environnementale ouvre de nouvelles opportunités d’investissement (traitement des déchets ménagers et hospitaliers, aménagement des décharges, traitement des eaux usées). De plus, seule une faible partie de la population a accès à l’eau potable (15%). Des progrès sont à faire également dans ce domaine.

ENERGIE : L’énergie, notamment l’électricité, constitue un marché à fort potentiel de croissance puisque tous les Cambodgiens n’y ont pas accès pour le moment. Des projets de production d’électricité sont en cours dans le pays. De la même façon, un marché de l’hydrocarbure peut voir le jour au Cambodge.

FINANCE : Le secteur financier est peu développé au Cambodge, notamment en ce qui concerne l’accès au crédit pour les populations ainsi que pour les PME. Des institutions de micro-finance ont choisi de s’implanter au Cambodge, profitant des faiblesses dans ce domaine et participant par là même à l’essor de l’entrepreneuriat et au développement de la société Cambodgienne.

Télécharger la fiche complète

© 2017 FRANCE MONDE EXPRESS