Le Brésil

Alors que le monde vit une des crises financières internationales des plus sérieuses, l’investissement étranger bat des records successifs au Brésil. Le pays avance rapidement comme marché consommateur à échelle globale, stimulé par une monnaie stable et forte.

Fiche pays  | 

Télécharger
Bresil_02.pdf 237 K

Alors que le monde vit une des crises financières internationales des plus sérieuses, l’investissement étranger bat des records successifs au Brésil. Le pays avance rapidement comme marché consommateur à échelle globale, stimulé par une monnaie stable et forte.


5ème pays du monde en superficie - 8.547.403 km2 (+ de 15 fois la France)- 21% du continent américain- 48% de l’Amérique Latine

Plateforme d’exportation
Le Brésil possède une frontière terrestre avec dix pays de la région:Uruguay, Argentine, Paraguay, Bolivie, Pérou, Colombie, Venezuela, Guyana,Suriname et Guyane française.

5ème pays du monde en population
189,3 millions d’habitants, soit la moitié de l'Amérique du Sud (urbaine: 84% etrurale: 16%).Langue – PortugaisCapitale – BrasíliaRépublique fédérale – 26 Etats + DF de BrasíliaMonnaie - Real (1€ = 2,68 BRL // 1US$ = 1,84 BRL)5 principales villes : São Paulo, Rio de Janeiro, Recife, Salvador, Belo Horizonte.

LES TENDANCES DE L’ECONOMIE
Accueil d’IDE : Le Brésil est le principal récipiendaire d’IDE en Amérique Latine avec un montant de 32 Md USD en 2009, contre 44 Md USD en 2008 avant la crise qui était +30% par rapport à 2007 (+95% entre 2006 et 2007), en grande partie alloués au développement ou au lancement d’activités.

Progression des investissements brésiliens à l’étranger : 15 Md USD en 2010 (prévision), contre 20 Md USD en 2008 avant la crise, contre 7 Md USD en 2007 (Companhia Siderúrgica Nacional (CSN) au Panamá, Camargo Corrêa en Angola, etc.).

850 des 1000 premières entreprises mondiales sont établies au Brésil sous forme de filiales ou de joint-ventures.

La Bourse de Valeurs de São Paulo, la BOVESPA, est la plus grande et la plus structurée des pays émergents.

Capitalisation de la Petrobras, de l’ordre de 120 milliards de BRL, avec BOVESPA qui devient la deuxième plus importante au monde en taux de marché.

En avril 2009, le Brésil entre dans le club des créanciers du Fonds Monétaire International (FMI), avec un apport qui pourrait atteindre 4,5 Md USD.

Le Brésil est le troisième pays dans l’ordre de préférence des compagnies multinationales, juste en dessous de la Chine et de l’Inde et dessus des grands potentiels comme les États Unis et l’Allemagne. 

Le Brésil est le deuxième pays émergent qui se bénéficie le plus avec les changements de la FMI, en augmentant son pouvoir de vote et en doublant son influence dans l’Institution, uniquement derrière la Chine. 

Le Plan d’Investissement pour le Brésil : Prévision d’investissements de l’ordre de 1,32 trillions de BRL en industrie, infrastructure et édifications pour la période 2010 a 2013, ce qui correspond à 42% du PIB Brésilien de 2009.

Télécharger la fiche complète

© 2017 FRANCE MONDE EXPRESS