L'Algérie en bref

Fiche pays  | 

Télécharger
Algerie_octobre_2017.pdf 654 K

Si les hydrocarbures constituent depuis longtemps la pierre angulaire de l’économie algérienne, ces dernières années ont été marquées par une intensification des initiatives de diversification ainsi que l’adoption de mesures destinées à améliorer le climat des affaires.

En juillet 2016, le gouvernement algérien a annoncé un nouveau modèle de croissance économique dont l’objectif est de générer des recettes

fiscales supplémentaires grâce à davantage d’investissements dans les secteurs à forte valeur ajoutée,tels que le secteur agro-industriel, les énergies renouvelables,les services ainsi que l’économie numérique et l’économie de la connaissance.

Actuellement, l'industrie contribue à38,7% du PIB algérien et emploie près du tiers de la population active. Le secteur des hydrocarbures représente la majorité des recettes budgétaires et 93,8% des recettes d'exportation en 2016. Les principales activités du secteur manufacturier sont la préparation industrielle des aliments, le textile, les produits chimiques, les métaux et les matériaux de construction. Traditionnellement, l'Algérie importe les produits pharmaceutiques dont elle a besoin. 

Depuis quelques années, ces importations diminuent tandis que la production locale augmente fortement, pour atteindre un taux de couverture actuel de plus de 60%.

L'agriculture contribue à environ 13,1% du PIB et emploie 30,9% de la population active. Les principales cultures sont le blé, l'orge, l'avoine, les agrumes, la viticulture, les olives, le tabac et les dattes.

Le secteur tertiaire contribue à 48,2% du PIB et emploie près de 60% de la population active.

Télécharger la fiche complète

Contacter la CCIF Algérie

© 2017 FRANCE MONDE EXPRESS