L’Aéronautique Française aux Etats-Unis : Rencontre entre entreprises aéronautiques françaises et représentants de l’État de Washington

La Chambre de commerce franco-américaine du Pacifique Nord-Ouest a organisé une réunion le mardi 20 septembre 2012 pour promouvoir la place des acteurs français dans le secteur aéronautique de l'Etat de Washigton (Seattle). De nombreuses entreprises françaises sont partenaires et fournisseur de Boeing, témoignant de l'importance pour la France du secteur aéronautique.

Bilan des évènements  | 

Le but de cette réunion, organisée par la Chambre de commerce franco-américaine du Pacifique Nord-Ouest le mardi 20 septembre 2012, était de sensibiliser les représentants de l’Etat de Washington sur l’importance des acteurs français dans le secteur aéronautique de cet État. Ce fut également l’occasion pour eux de discuter avec Alex Pietsch, qui est depuis le mois de mars Directeur du Bureau Aérospatial pour le gouverneur de Washington.

L’Aéronautique, pilier de l'industrie de l’État de Washington

L’État de Washington est un leader mondial dans la R&D aérospatiale et dans la construction d’avions commerciaux. Avec plus de 92,000 travailleurs qualifiés et plus de 700 entreprises au sein de son cluster, l’État de Washington possède l'un des groupes les plus robustes et les plus dynamiques du monde. L’entreprise Boeing emploie à elle seule 54 000 salariés dans cette région. La force de l’État de Washington se trouve dans sa main-d'œuvre qualifiée et dans ses soussecteurs aéronautiques, spécialisés dans l’avionique, dans les composites et les matériaux avancés, dans l'ingénierie et la recherche, dans l’outillage et dans les intérieurs d’avions.

Les dirigeants de l'État de Washington et les décideurs politiques sont pleinement engagés dans le soutien et la croissance de l'industrie aérospatiale du Nord-Ouest des États-Unis puisque le secteur aéronautique représente les deux tiers des exportations totales de l’État de Washington et plus de 36,000 milliards de dollars de bénéfices (2010).

La France occupe une place importante dans ce développement aéronautique puisqu’elle est le premier partenaire commercial des Etats-Unis dans ce secteur : 1er exportateur et 1er importateur (Flight Plan 2011, U.S. Department of Commerce, International Trade Administration, March 2011). Plus d’une centaine d’entreprises françaises sont présentes sur les programmes Boeing ce qui fait de la France un fournisseur majeur et stratégique de Boeing et bon nombre d’entre elles sont présentes dans l’État de Washington : Dassault Systèmes, Latécoère, Liebherr Aerospace, Safran Group (Messier-Bugatti-Dowty, Technofan, Labinal, Aircelle, Snecma, Safran Electronics, Morphotrak, CFM International), Thales Avionics, Zodiac Aerospace (Monogram Systems, Heath Tecna, C&D/North West Composites, IDD aerospace, SICMA Aero Seat Services, Driessen Services), SKF Aerospace, Michelin Aircraft Tires Corp., Radiall (Larson Antenna).

Cette relation de partenariat a débuté avec CFM International, co-entreprise créée en 1974 par General Electric et Snecma (Groupe Safran). Fruit de cette collaboration, le moteur à réaction CFM56 équipe près de 12,000 appareils civils et militaires de Boeing dans le monde. Ce partenariat historique avec Safran s’étend aujourd’hui à d’autres filiales du groupe français. En 2003, Boeing a salué le savoir-faire français, Messier-Bugatti et Radiall ayant été reconnus par le Groupe comme «Fournisseur de l’Année».

Le développement du programme 787 Dreamliner a donné aux relations entre Boeing et la France une nouvelle dynamique. Dans le cadre du modèle industriel imaginé par Boeing, visant à atteindre les objectifs ambitieux du programme, le Groupe a fait appel aux meilleurs de l’aéronautique mondiale. Ainsi, neuf entreprises françaises ont été sélectionnées, dont huit comme fournisseurs de premier rang. Ces industriels ont fait la différence grâce à leur capacité d’innovation, leur niveau d’excellence et leur savoir-faire technologique dans des domaines comme les freins, la connectique, l’électronique, les trains d’atterrissage, les portes, sans oublier la conception d’ensemble assistée par ordinateur.

Cette élite de l’industrie aéronautique française s’est structurée autour de Boeing depuis 2005, au sein de la «Boeing French Team». Celle-ci se compose de 14 fournisseurs français (Dassault Systèmes, Deutsch, Labinal, Latécoère, Liebherr Aerospace, Lisi Aerospace, Messier-Bugatti-Dowty, Michelin, Radiall, SNECMA, Souriau, Thales, Zodiac Aerospace) dont neuf sont présents sur le programme 787. Ensemble, les partenaires de la Boeing French Team ont lancé ces dernières années plusieurs initiatives pour promouvoir l’industrie aéronautique française au sein de Boeing. Ainsi, la contribution économique de Boeing en France est extrêmement importante en termes de chiffre d’affaires pour l’industrie française et d’emplois créés dans l’Hexagone.

Boeing permet en effet à l’industrie aéronautique française de réaliser un chiffre d’affaires annuel de plus de 4 milliards de dollars. Avec la montée en cadence du 787 Dreamliner, et la forte présence de l’industrie française à bord du nouvel avion, la contribution de Boeing en France est appelée à croître. On estime aujourd’hui que, dans une année de pleine production du 787 Dreamliner, le chiffre d’affaires des industriels français progressera à plus de 4,3 milliards de dollars ce qui équivaut à environ 9,6% du chiffre d’affaires de l’industrie aéronautique française dans son ensemble. Ces contrats ont un impact très significatif puisqu’ils génèrent 23 000 emplois pour l’industrie aéronautique française (11 500 emplois directs et 11 500 emplois indirects, selon le mode de calcul utilisé en France).

Sources:
Documents de la FACC-PNW
www.ChooseWashington.com
http://www.seattletradealliance.com
http://www.boeing.fr/ViewContent.do?id=10302&aContent=Partenaires
(détails supplémentaires sur la « Boeing French Team »)

© 2017 FRANCE MONDE EXPRESS