Rue Madame à Hong Kong

La fondatrice de Rue Madame, concept store qui vise à amener à Hong Kong la mode et le style parisien, revient sur les raisons qui l'ont poussés à s'implanter à Hong Kong.

Entreprises  | 

Interview de Ariane Zagury
Ariane Zagury est la fondatrice de Rue Madame, nouveau concept store à Hong Kong qui vise à amener à Hong Kong la mode et le style parisien et réunit les dernières marques de vêtements et d’accessoires françaises (notamment Sandro, Maje, American Vintage, Gat Rimon ou Iro).

Pourquoi avez-vous décidé d’implanter Rue Madame à Hong Kong ? Comment percevez-vous Hong Kong par rapport à votre stratégie de développement en Asie ?
Pour Rue Madame, l'aventure a été dans l'autre sens. Je me suis installée à HK parce que je voulais m’installer dans la région et que Hong Kong m’attirait ; mais c’est en vivant ici que j’ai perçu cette opportunité dans la distribution "mode - haut de gamme accessible" et c'est comme cela que j'ai créé Rue Madame. Rue Madame représente la vraie mode parisienne haut de gamme accessible pour femmes à travers la distribution dans ces concept boutiques mais aussi de la distribution en gros de marques phares (notamment American vintage).

Vous avez désormais du recul quant à l’environnement des affaires à Hong Kong. Quels sont selon vous les avantages de Hong Kong ? Quelles ont été les difficultés rencontrées ?
Les avantages sont évidemment la facilité de créer une structure et de travailler en général sans avoir de lourdeurs administratives. C'est un petit marché en terme de taille géographique donc cela le rend plus facile à comprendre aussi. En revanche dès que vous devez payer un loyer (ce qui est la base du retail) tout devient cher ici… il faut pouvoir investir.

Comment pensez-vous que le marché de Hong Kong appréhende les produits français, notamment dans le domaine de la création, du prêt à porter et des accessoires ? Est-ce un avantage de promouvoir des savoirs faire français ou non ?
Je pense que le marché Hongkongais a un bon a priori vis à vis des produits français mais cela ne suffit pas ; il faut que le produit soit qualitatif. Le marché Hongkongais est un marché très sophistiqué donc il faut proposer quelque chose de nouveau.

Quels conseils donneriez-vous à tout entrepreneur désireux de s’implanter sur Hong Kong ?
Le premier conseil est évidemment d'être prêt à travailler très très dur. Après, être open-minded et toujours garder en tête que c’est du management et du marketing multi-culturel. A Hong Kong, je me sens au bon endroit ; je sens que mes chances de réussite sont entre mes mains. Je travaille sur des produits de qualité, que j’apprécie énormément donc c’est une vraie chance.

Et pour vous, votre Top 10 des meilleures choses à Hong Kong, c’est quoi ?
Dans le désordre : l’étape 2 du Macleose (sentier de randonnées très célèbre de 100 km), le deli du Langham Hotel, le Metro, le Star ferry, le HK art festival, la proximité de tant d’endroits paradisiaques, le peu d’administratif, la fête des lanternes, la crêperie.

Contact
Chambre de Commerce et d’Industrie Française à Hong Kong
Orianne CHENAIN
Tel : (+852) 2294 7711 - Fax : (+852) 2524 1428
@ : [mkg@fccihk.com->mkg@fccihk.com] - Site : www.fccihk.com

© 2017 FRANCE MONDE EXPRESS