Roumanie - Baromètre de conjoncture économique 2013

La Chambre Française de Commerce et d’Industrie en Roumanie ( CCIFER ) a publié l’édition de novembre du baromètre de conjoncture économique de la CCIFER qui, trois fois par an surprend la perception des chefs d’entreprise sur l’évolution à court terme de la conjoncture économique.

Economie  | 

La Chambre Française de Commerce et d’Industrie en Roumanie ( CCIFER ) a publié l’édition de novembre du baromètre de conjoncture économique de la CCIFER qui, trois fois par an surprend la perception des chefs d’entreprise sur l’évolution à court terme de la conjoncture économique. C’est un excellent instrument pour le dialogue avec les autorités, la presse et les sociétés intéressantes de Roumanie.

Conformément aux résultats de l’édition novembre 2013 à laquelle 150 directeurs des sociétés ont répondu, le baromètre a surpris une tendance générale positive, déterminée principalement par les performances économiques des sociétés. Le baromètre se situe à une valeur de 3,52, la plus optimiste depuis le début de cette enquête. La moyenne annuelle est très élevée à 3,36, supérieure à celle de 2011 et 2012. Ces résultats de fin d’année offrent une vision optimiste sur les perspectives économiques, un moral élève et surprennent une perception positive du niveau d’attractivité de la Roumanie. Les chefs d’entreprise confirment l’énergie et les nouvelles technologies comme secteurs porteurs de Roumanie.

Les résultats du baromètre ont été présentés dans le cadre de la Conférence « Perspectives économiques de la Roumanie » qui a eu lieu le 12 novembre. L’événement a eu comme but d’offrir une image anticipée pour l’année prochaine du contexte économique, de surprendre le moral des sociétés et les tendances sectorielles. La conférence s’est proposée de prendre le pouls de l’économie roumaine et européenne vue par la communauté française d’affaires.

Le programme a continué avec une série de présentations sur le thème des perspectives macroéconomiques de la Roumanie et de l’Europe, dont les prévisions pour 2014 indiquent une croissance économique de 2,2%. On a aussi souligné que l’absorption des fonds européens peut être un moteur de croissance économique, l’inflation est sur un pied descendant et la stabilité macroéconomique continue à se consolider.

Les présentations ont été suivies par une table ronde à la quelle ont participé les représentants des sociétés comme : Renault, Michelin, GDF Suez, Veolia, Egis, Gruia Dufaut – Cabinet d’avocats, Cetelem si BRD Groupe Société Générale.

Les investissements français en Roumanie sont bien présents, la France étant un investisseur de premier rang avec 5,3 milliards d’euro, approximativement 200 millions investis en 2012 représentant 8,9% du total IDE. À présent, les investissements français en Roumanie représentent 100.000 emplois et un chiffre d’affaire cumulée de plus de 14 milliards d’euros. Le chiffre d’affaire des premiers 50 sociétés dépasse 45.700 millions d’euros.

La Chambre Française de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture Française en Roumanie ( CCIFER) réunit 400 sociétés adhérentes qui sont présentes dans des secteurs variés dans lesquelles elle se positionne souvent comme leader. La CCIFER a comme mission de développer les relations franco-roumaines et propose une gamme complète de services de développement des affaires en Roumanie.

Les résultats en détails

Contact Chambre Française de Commerce et d’Industrie en Roumanie 
Simona MANDRU - Responsable Appui Entreprise
simona.mandru@ccifer.ro
www.ccifer.ro

 

© 2017 FRANCE MONDE EXPRESS