"On n’a jamais eu autant de flux d’investissement entre la France et l’Inde"

Président de la CCIF Inde depuis septembre 2012, Sunand SHARMA, partage son point de vue sur l'évolution de l'économie indienne depuis sa prise de fonction.

Opinion  | 

Vous êtes à la tête de l’IFCCI depuis septembre 2012, quel est le principal changement dont vous avez été témoin ?
Le nombre et la qualité des échanges franco-indiens, au niveau gouvernemental, ont clairement augmenté. Les relations entre les entreprises de ces deux pays se sont aussi améliorées. En février 2013, le Président français, Monsieur François Hollande, s’est rendu en Inde accompagné de la délégation ministérielle et d’hommes d’affaire/s. J’étais présent pendant ces échanges, il est clair qu’on n’a jamais eu autant de flux d’investissement entre la France et l’Inde, depuis ces deux ou trois dernières années. Nous, la Chambre, nous ne pouvons que nous réjouir de ce résultat. On va pouvoir ajouter de nouveaux membres à notre réseau !

Selon vous, comment ont évolué les relations franco-indiennes ces dernières années ?
Comme je le disais, les entreprises françaises manifestent un très grand intérêt pour le marché indien. Et cela n’est pas prêt de s’arrêter. En effet, comme les PME françaises sont des partenaires de longue date des grandes entreprises françaises étant déjà implantées en Inde, on s’attend à une entrée massive de ces PME sur le marché indien. Comme on dit, les succès de certains bénéficient aux autres. C’est le scénario que j’entrevoie pour l’avenir. De plus, les entreprises indiennes s’apercevront que leurs partenariats d’approvisionnements avec la France leur permettront de développer des activités commerciales avec l’Europe.

Le marché indien représente des opportunités considérables pour les entreprises françaises. Quels sont les éléments permettant de renforcer la coordination entre ces deux pays ?
Nous, à l’IFCCI, grâce aux évènements qu’on organise et à nos offres de services, nous contribuons déjà au renforcement des partenariats entre les individus et les entreprises. Nous devons étendre nos services de domiciliation. Nous devons aussi améliorer notre visibilité auprès des entreprises françaises qui souhaitent être guidées lors de leur implantation en Inde. En effet, s’implanter en Inde relève du parcours du combattant ! Nous devons également développer les échanges entre entreprises et entre professionnels et soutenir les efforts de l’Ambassade et du Consulat de France en Inde.

Quelles sont les principales difficultés auxquelles les entreprises font face lorsqu’elles souhaitent investir en Inde ? Comment l’IFCCI s’engage à les aider ?
La principale difficulté auxquelles les entreprises françaises doivent faire est de venir à bout de toutes les règles et des formalités bureaucratiques. Malheureusement, l’Inde reste un pays où faire des affaires n’est pas évident et où le climat d’affaire est compliqué. Je sais que le gouvernement indien est actuellement en train de travailler sur la question afin d’améliorer cela, mais, le chemin est encore long. En favorisant les interactions directes entre nos membres et grâce à nos programmes, nous pouvons aider les entreprises françaises à s’installer en Inde.

Dans ce contexte conjoncturel défavorable, quels sont les principales difficultés auxquelles les entreprises françaises et indiennes devront faire face ?
Que ce soit en Inde ou ailleurs dans le monde, les difficultés sont les mêmes. Les marchés ont chuté et la concurrence s’est intensifiée. C’est pourquoi, les compagnies qui songent à profiter des faibles coûts de la main d’œuvre en Inde et son vivier de talents auront un avantage sur les autres. D’ailleurs plusieurs entreprises ont déjà saisies cette opportunité.

Enfin, quel a été de loin votre plus grande satisfaction en tant que Président de l’IFCCI ?
En valorisant et en développant le rôle de l’IFCCI, mes prédécesseurs ont vraiment bien rempli leur fonction. Travailler en collaboration avec une solide équipe professionnelle de dirigeants et interagir avec les membres de l’IFCCI a été une expérience très gratifiante. Je dois aussi mentionner les contributions de nos membres à la Chambre et ceux de la Direction. Sans qui cela n’aurait pas été posssible.

Indo French Chamber of Commerce and Industry

Tél : + 91 22 6747 9761 (Bombay)
URL : www.ifcci.org.in
Email : contact(at)ifcci.org.in

© 2017 FRANCE MONDE EXPRESS