Norvège - Business et Ethique

{{Dégradation environnementale, discriminations, travail des enfants … les enjeux éthiques auquel le monde des affaires doit faire face aujourd´hui sont nombreux. Fondée sur la liberté de jugement et d´action, résultat de l´expérience, l´éthique est hypothétique et relative : elle nous dit ce qui est bon ou mauvais en fonction de notre jugement, elle répond a la question ”Comment vivre?”}}

Economie  | 

Dégradation environnementale, discriminations, travail des enfants … les enjeux éthiques auquel le monde des affaires doit faire face aujourd´hui sont nombreux. Fondée sur la liberté de jugement et d´action, résultat de l´expérience, l´éthique est hypothétique et relative : elle nous dit ce qui est bon ou mauvais en fonction de notre jugement, elle répond a la question ”Comment vivre?”

D´ordinaire propre à une personne, depuis les années 1970, on parle également d´éthique dans le business et pour les entreprises. Dans la plupart des cas, elle s´entend comme la responsabilité Sociale des Entreprises (RSE), c´est-à-dire comme l´application du développement durable a l´échelle de l´entreprise entre efficacité économique, équité sociale et protection environnementale. L´éthique dans l´entreprise touche à tous les domaines, de la finance aux ressources humaines et de la production à la propriété intellectuelle. Elle est encadrée dans des politiques internes, soit par des exhortations générales – on parle alors de principes éthiques, soit par des consignes – il s´agit dans ce cas d´un code éthique de l´entreprise. Le 1er code éthique a avoir été adopté est la charte de bonne conduite des entreprises multinationales des Nations-Unies. Depuis, en particulier aux USA avec la loi Sarbanes-Oxley, la plupart des pays encadrent la conduite des entreprises.
En Norvège, le principal acteur de la régulation éthique est bien sûr l´Etat. A travers le fond pétrolier ou ses directives internes, il entend donner une place non-négligeable a ses valeurs, quitte à aller à contre-courant des tendances actuelles.
Devenu l´un des pays les plus riches du monde grâce au pétrole, la Norvège est aussi le 1er pays en terme de développement humain. S´efforçant de concilier ces deux titres, le gouvernement a créé en 1990 un fond où il investit l´argent généré par l´or noir. Celui-ci a pour but de donner une part équitable de la richesse du pétrole aux générations futures et de respecter les droits fondamentaux des populations affectées par les activités des entreprises dans lesquelles investit le fonds. Suite aux recommandations d´un comité d´éthique mis en place en 2004, le fond a ainsi exclu de ses actifs 49 entreprises qui violent les principes humanitaires ou les droits de l´homme, sont corrompues ou dégradent l´environnement. Le ministre des finances, M. Johnsen, a ainsi récemment déclaré dans une tribune à Aftenposten que le fonds cherche à investir dans des secteurs durables, et ce à long terme, et qu´il a créé une liste de veille des entreprises non-éthiques dont il cherche à faire changer les politiques avant de les exclure du fond.
Selon un livre blanc réalisé par le Storting (Parlement), les entreprises norvégiennes n´ont pas forcément conscience de pratiquer la RSE alors même qu´elle existe dans les faits. Le respect de la parité ou la transparence sont autant d´enjeux clefs de la RSE qui sont ancrés dans les moeurs du pays. Une enquête réalisée en 2008 a révélé que 54% des entreprises norvégiennes avait des principes éthiques d´entreprise et 44% éditaient un rapport à ce propos une fois par an. La plupart des entreprises croient néanmoins que la RSE est plus de l´ordre de la charité que du bien-être de l´entreprise elle-même. Quand on en vient à la RSE à l´échelle internationale, les entreprises norvégiennes ont moins l´habitude de vérifier si leurs fournisseurs et soustraitants respectent les droits de l´homme ou l´environnement. Néanmoins, certains préfèrent ne pas travailler avec des entreprises qui ne partagent pas leurs principes. À l´heure d´aujourd´hui, 48 entreprises norvégiennes adhèrent au Global Compact Program des Nations-Unies et s´engagent en faveur de la protection de l´environnement. [...]

Télécharger le dossier complet :

<doc684|center>

<doc685|left>Un article issu du magazine Kontakt n°92,
Avril - Juin 2010
Une publication de la Chambre de commerce Franco-Norvégienne.

Contact : Chambre de Commerce Franco-Norvégienne
Tél : +47 22 42 57 00 - Fax : +47 22 42 76 13
@ : [ccfn@ccfn.no->ccfn@ccfn.no] - Site : www.ccfn.no

© 2017 FRANCE MONDE EXPRESS