Le commerce extérieur entre la France et le Venezuela en 2014

En 2014, les échanges commerciaux entre la France et le Venezuela ont enregistré une baisse de 7,6% soit une diminution des échanges de 43 M EUR entre 2014 (523 M EUR) et 2013 (566 M EUR).

Commerce international  | 

Cette diminution modérée est principalement due à une baisse du montant des exportations de la France vers le Venezuela (- 14%) et un redressement des importations de produits vénézuéliens en France (+ 26%) grâce à la reprise des achats de minerais de fer et de pétrole brut. La baisse de nos échanges commerciaux s’explique également par l’entrée en récession de l’économie vénézuélienne (- 4 % selon les estimations du FMI) et les difficultés d’accès aux devises.

Par rapport à 2013, les exportations françaises vers le Venezuela ont enregistré une baisse de 13,9 % en 2014. Cette diminution (410 M EUR en 2014 contre 476 M EUR en 2013) repose principalement sur les produits industriels (65 % du total), les biens d’équipements professionnels (17,5 % du total), les produits du secteur agroalimentaire (5,5 % du total), les produits pétroliers raffinés et coke (5,4 % du total) et les matériels de transports (4,6 % du total). Cinq produits totalisent plus des deux tiers des ventes de la France au Venezuela, à savoir : les médicaments (205 M EUR soit 50 % du total), les produits du raffinage du pétrole, lubrifiants de Total entre autres, (22,3 M EUR soit 5,4 % du total) les machines pour le travail du caoutchouc et des matières plastiques (14 M EUR soit 3,4 % du total), le malt destiné principalement au groupe privé Polar (13,1 M EUR soit 3,2 % du total) et les aéronefs et engins spatiaux, essentiellement des appareils et pièces de rechange Eurocopter (13,1 % M EUR soit 3,2 % du total).

Les importations françaises de produits vénézuéliens ont toujours été extrêmement concentrées (à plus de 80 %) sur les hydrocarbures, les produits pétroliers raffinés et les produits miniers. Malgré une forte baisse des importations de ces produits en 2013, la reprise de leurs achats en 2014 explique la hausse de 26 % des importations vénézuéliennes qui s’élèvent à 113 M EUR (contre 90 M EUR en 2013). Le Venezuela ne représente néanmoins que 0,018 % du total des importations françaises en 2014.

En 2014, deux postes représentent à eux seuls 81 % du total des importations de la France en provenance du Venezuela : le secteur pétrolier (63 M EUR, 55 % du total) et les produits de l’industrie agroalimentaire (29,6 M EUR, 26 % du total). Quatre produits totalisent près de 84 % du total des exportations vénézuéliennes vers la France : les hydrocarbures et les produits du raffinage du pétrole (34,1 M EUR soit 30,2 % du total), les produits du secteur de la pêche (29,9 M EUR soit 26,5 % du total), le minerai de fer (22,8 M EUR soit 20,2 % du total) et les produits sidérurgiques (7,2 M EUR soit 6,4 % du total).

Source : Service Economique de l’Ambassade de France au Venezuela

Contacter la CCIF Vénézuéla

 

© 2017 FRANCE MONDE EXPRESS