Le chic français s’exporte à Hong Kong

Plus de 30.000 emplois locaux et un revenu annuel d’environ 7 milliards d’euros : c’est le résultat de la présence de plus de 700 sociétés françaises à Hong Kong, selon le Consulat Général de France sur place. Ces entreprises interviennent dans des domaines aussi variés que la finance, le luxe, le vin et l’alimentation, les services publics et la construction.

Economie  | 

Plus de 30.000 emplois locaux et un revenu annuel d’environ 7 milliards d’euros : c’est le résultat de la présence de plus de 700 sociétés françaises à Hong Kong, selon le Consulat Général de France sur place. Ces entreprises interviennent dans des domaines aussi variés que la finance, le luxe, le vin et l’alimentation, les services publics et la construction.

Pour les hongkongais et les visiteurs chinois, ce sont toutefois les marques emblématiques du style de vie français qui comptent le plus. Leur engouement pour l'esprit ‘parisien’ a permis à des marques françaises haut de gamme d’ouvrir avec succès des boutiques-phares à Hong Kong.

Un grand nombre d’entrepreneurs de la mode, de la cuisine et du vin leur ont emboîté le pas, ciblant un marché de bons vivants à fort pouvoir d’achat vivant à Hong Kong. Comme l’a relevé le dernier rapport global d’activité du CBRE[1], Hong Kong reste la première destination au monde pour les marques de luxe et ce, pour la troisième année consécutive.

Parmi ces intervenants figure la marque d’accessoires Roger Vivier, qui a ouvert sa deuxième boutique hongkongaise à Harbour City, le long de la « Luxury Road » de Kowloon, en novembre dernier. Cette initiative est dans la continuité de l’expansion de la marque en Asie, six ans après l’ouverture de sa boutique phare de 205 m² dans le prestigieux centre commercial « The Landmark », à Central.

Bruno Frisconi, le directeur artistique de la marque, est venu de Paris pour inaugurer la nouvelle boutique, qui déploie sur 85 m² « la sophistication de la maison Roger Vivier ». La griffe, connue pour ses sacs et les talons particuliers de ses chaussures, a créé pour l’occasion trois nouveaux modèles de sacs en crocodile.


Plate-forme chinoise

Après des débuts réussis à Hong Kong en février dernier, le malletier de luxe parisien Goyard vise quant à lui une expansion à Singapour l’an prochain. Goyard, dont les articles sont plébiscités par des personnalités de la cour d’Angleterre et même par le président des Etats-Unis, Madonna ou encore Karl Lagerfeld, parle de sa boutique dans l’hôtel Peninsula Arcade comme étant son premier «global store».

Autre marque d'accessoires haut de gamme, Longchamp, qui compte des boutiques à Hong Kong depuis les années 1970, est également sur une trajectoire ascendante. L’an dernier, son directeur général, Jean Cassegrain, a déclaré que sa boutique amiral à Hong Kong « le rendait confiant sur les perspectives du marché chinois, qui sera l’un des trois premiers marchés de Longchamp d’ici trois à quatre ans. » Visant résolument la Grande Chine, Jean Cassegrain a expliqué qu’il se concentrait sur le renforcement des positions de Longchamp sur le marché des articles de luxe en cuir non seulement en France, mais aussi sur les marchés émergents d’Asie.

Du côté des cosmétiques, L’Occitane s’est implantée à Hong Kong en 1995, et y a ouvert depuis 23 boutiques. « Pour nous, Hong Kong est une formidable vitrine vis-à-vis de la Chine, exactement comme elle l’était pour les autres villes asiatiques dans le passé », déclare Winnie Chin, directrice des relations investisseurs. En mai 2010, L’Occitane est devenue la première société française cotée à la bourse de Hong Kong.

Petit coin de Paris

En décembre dernier, Aigle, la marque française d’outdoor, après avoir testé le marché de façon concluante avec une boutique éphémère, a ouvert un concept store dans le centre commercial haut de gamme de l’IFC à Central. Entourée d’autres marques de luxe internationales, la boutique est décorée avec des tissus et des meubles achetés au marché aux Puces qui reflètent l’authenticité et l’héritage de la marque fondée en 1853. Les articles emblématiques de la marque – les bottes en caoutchouc qui sont toujours traditionnellement fabriquées en France – peuvent ainsi trôner au milieu des collections pour homme et femme.

Moins récente à Hong Kong, la marque de mode A.P.C y a deux boutiques – à Central et à Causeway Bay – la première ayant été ouverte en 2009. Surnommée « le Gap français » pour la façon dont elle détourne sagement les classiques, la marque a réussi à se faire une place sur ce marché concurrentiel.

Véritable success story, la marque de mode française Agnès b. s’est tellement développée à Hong Kong qu’elle s’est désormais élargie en marque style de vie. Parmi son offre de restauration, le Agnès b. Café à Central fait également office de fleuriste, de marchand de vins et de pâtisserie, apportant à la pause déjeuner une « touche de chic à la française et un petit coin de Paris ».

Marques classiques

Parallèlement à ces marques, les griffes ‘qui en jettent’ telles que Louis Vuitton, Cartier et Hermès restent des marques de luxe toujours convoitées par les consommateurs chinois très aisés, selon une récente étude du cabinet de conseil Hurun Research Institute. Ces emblèmes du luxe sont fortement représentés à Hong Kong depuis de nombreuses années.
 
Ariane Zagury, fondatrice des boutiques parisiennes Rue Madame, à Lee Gardens et à l’IFC, souligne que Hong Kong offre aux détaillants une main d’œuvre qualifiée et le double bénéfice d’un marché « à la fois très régional et très international. »

L’afflux de ses compatriotes à Hong Kong ne la surprend pas. « Ils recherchent une meilleure qualité de vie et des marchés en croissance avec de nouveaux défis et une exposition à l’international. A Hong Kong, et en Asie en général, le marché est toujours en progression, ce qui rend le contexte économique beaucoup plus passionnant et motivant. »

Source - Hong Kong Trader - HKTDC

France Hong Kong Express - Aout 2012

Contact
Chambre de Commerce et d’Industrie Française à Hong Kong
Tel : (+852) 2294 7711 - Fax : (+852) 2524 1428
@ : mkg(at)fccihk.com - Site : www.fccihk.com

 

© 2017 FRANCE MONDE EXPRESS