L'Afrique en mutation, des défis à la taille du continent

Accomex publie un numéro dédié à l'Afrique, continent plein de promesses pour les PME. La revue présente les opportunités de ce "continent de la diversité", sans omettre, d'en rappeler les limites et les difficultés...

Economie  | 

Dans ce numéro 105-106 d'Accomex, la CCIP aborde les opportunités et difficultés que présente le marché africain :

► Des analyses de la dynamique de croissance et des tendances démographiques
► Des approches géopolitique et de risque pays
► Des contributions sectorielles sur l'agro-industrie, le tourisme, l'eau & l'assainissement des déchets, les télécommunications, le fret aérien, les technologies de précision, la formation professionnelle
► Des papiers sur le financement de l'activité, la politique commerciale, les outils de la CCIP au service des entreprises


L'Afrique, continent du 21ème siècle ; L’Afrique est la jeunesse du monde ; L’Afrique, nouvelle frontière pour l’économie mondiale… Du catastrophisme d’hier à l’optimisme béat d’aujourd’hui, les commentaires et analyses sur le continent africain apparaissent toujours quelque peu… excessifs !

Force est de reconnaître que l’Afrique s’est profondément transformée au cours des années 2000 : la croissance ne repose plus uniquement sur les secteurs pétrolier et minier, la démocratisation est en marche, l’environnement des affaires s’améliore, l’insertion de l’Afrique dans le commerce mondial prend de l’ampleur, une classe moyenne émerge… La jeunesse de la population africaine attise aussi les convoitises des « vieilles » économies occidentales tant elle apparaît comme une source de dynamisme de l’activité et d’accroissement du nombre de consommateurs potentiels.

Mais les challenges sont à la taille du continent, comme le souligne le titre de ce numéro d’Accomex : la réussite de la transition démographique dépendra ainsi de la capacité des États africains à relever le défi de l’emploi. La pérennité de la croissance passera aussi, inévitablement, par une maîtrise de l’urbanisation à venir, une amélioration des systèmes éducatifs et de leur adéquation aux besoins des entreprises, une meilleure répartition des richesses, la réduction de la pauvreté...

Question primordiale : l’Afrique est-elle vraiment « une et une seule » ? Peut-on ignorer les écarts de croissance et de niveaux de développement entre les 54 pays du continent ? Peut-on aborder les pays producteurs de pétrole comme les pays importateurs ? Ne faudrait- il pas plutôt parler des Afriques ?

Oui, les opportunités d’affaires sont une réalité ; l’Afrique ne doit plus être ignorée par les investisseurs, grands groupes ou PME. Mais pour espérer réussir sur le continent, n’oublions pas « d’apprendre » l’Afrique dans sa diversité.

Sandrine ROL, Rédactrice en chef d'Accomex

Consulter l'édito, le sommaire et les résumés de la publication

 

Plus d'informations et bulletin de commande

 

 

© 2017 FRANCE MONDE EXPRESS