La crise vénézuélienne et l'émission d'obligations: une opportunité en or pour les investisseurs étrangers

Alors que l’économie du Venezuela semble au bord de la faillite, de plus en plus d’investisseurs étrangers récoltent des profits démesurés en pariant sur la dette du pays.

Commerce international  | 

Les bonds du Venezuela sont tombés si bas au cours de la crise que même si le pays fait défaut au paiement de sa dette, les détenteurs de bonds reconnaissent qu’il y aura toujours des bénéfices une fois que le pays se remettra, aidé par ses immenses réserves naturelles.

Les bonds vénézuéliens  ont eu un impressionnant rendu moyen de 14,1% au premier semestre 2016, d’après les données de Datastream. Ceci signifie que les investisseurs ont récolté environ 3,5 milliards de dollars de retour sur les bonds au premier semestre 2016. Ce chiffre représente presque 3 fois les 1,2 milliards que le Venezuela projette d’investir dans les importations de produits pharmaceutiques cette année pour pallier aux pénuries de médicaments.

De plus, les investisseur reconnaissent que le précédent  de l’Argentine, forcée à payer ses créditeurs insatisfaits après le défaut de paiement en 2002 permettra une protection contre des pertes excessives si le Venezuela restructure lui aussi sa dette.

Les huit investisseurs interrogés pour cet article ont la conviction que les taux post-relance économique seront plus hauts que la valeur actuelle des bonds.

Source : Reuters, 8 juin 2016

 

Contacter la CCIF Venezuela

© 2017 FRANCE MONDE EXPRESS