Hong Kong - Le luxe et l'art de vivre français pour le marché chinois

Fisheye est une société de production audiovisuelle qui produit notamment Paris Madame, le premier web TV magazine made in France sur la mode, le luxe et l’art de vivre français pour le marché chinois.

Entreprises  | 

Fisheye est une société de production audiovisuelle qui produit notamment Paris Madame, le premier web TV magazine made in France sur la mode, le luxe et l’art de vivre français pour le marché chinois. Il s’adresse à la femme chinoise de 25-45 ans, urbaine, active et amoureuse des marques françaises. Elite business, elle connait déjà les basiques du luxe et cherche un contenu transformant luxe en expérience. Elle prépare son voyage en France, ou s’informe tout simplement sur les marques, les créateurs et en recherche les nouveautés et les exclusivités.

Du Brand Journalism avec un contenu intéressant et désintéressé, distinct des contenus marketing, Paris Madame offre une visibilité unique aux marques souhaitant communiquer sur le marché chinois. Son ton léger et ludique, avec un format court, rapidement consommable et interactif en fait un outil unique avec un design, un graphisme et une esthétique adaptés aux goûts des consommateurs chinois.

 

1) Pourquoi avez-vous décidé d’implanter Fisheye Film à Hong Kong ?

Fisheye Film est une société de production audiovisuelle basée à Paris qui produit, depuis plus de 20 ans, des films publicitaires pour des marques de notoriété internationale. Avec une forte légitimité depuis plus de 10 ans au Japon où nous avons reçu en 2002 et 2003 le 1er Prix du Festival du Film Publicitaire japonais.

Le marché chinois devenant une priorité pour un certain nombre de nos clients, j’ai décidé de créer une structure à HK pour les accompagner en Asie.

2)Comment percevez-vous Hong Kong par rapport à votre stratégie de développement en Asie ?

Honk Kong est extrêmement bien située géographiquement pour organiser mon développement en Chine, tout en maintenant mes relations commerciales avec mes clients japonais.

3) Vous avez désormais du recul quant à l’environnement des affaires à Hong Kong. Quels sont selon vous les avantages de HK ? Quelles sont les difficultés rencontrées ?

On y bénéficie d’un climat d’affaires dynamique. Par ailleurs à HK sont présents les décideurs marketing/communication des grands groupes français pour la zone Asie Pacifique, ce qui me permet de les approcher tous dans un laps de temps réduit.

Je n’ai pas rencontré de difficultés pour mon implantation étant donné que je suis passé par les services de la Chambre de Commerce qui ont été d’un professionnalisme et d’une réactivité exemplaires. Puis l’ensemble de mes contacts sur place s’exprimant en anglais ou en français, je n’ai pas été confronté au barrage de la langue.

4) Quels conseils donneriez-vous à tout entrepreneur désireux de s’implanter sur HK ?

Tout dépend de l’activité de cet entrepreneur, s’il souhaite développer un business uniquement à HK, il se doit de passer beaucoup de temps à étudier les us et coutumes locales et surtout avoir l’assurance que le produit ou service qu’il souhaite proposer soit original et de grande qualité.

5) Top ten des adresses préférées à HK

Je me rends fréquemment à HK mais j’ai gardé pour le moment ma base de vie à Paris. J’ai donc encore beaucoup de choses à découvrir sur place. Cela dit, j’ai eu plusieurs fois l’occasion d’admirer la fabuleuse vue panoramique depuis Victoria Peak, j’aime également me promener dans le marché de nuit de la rue Temple Street ainsi que dans le quartier grouillant de vie des Chungking Mansions. Enfin, je ne rate jamais une occasion de rendre visite à mon tailleur préféré Yu’s Tailor and Tuxedo, un vieux monsieur extrêmement précis et sympathique.

6) Pensez-vous que les entreprises françaises qui partent à la conquête de l’Asie communiquent correctement sur leur ADN et leur savoir faire ? Et dans quelle mesure faut-il mettre en avant le « made in France » lorsqu’on aborde le marché de HK voire celui de la Chine ?

C’est une question primordiale qui nécessite une réflexion très pointue sur la façon de concilier les spécificités des produits et marques françaises avec la psychologie et la culture asiatiques. J’ai depuis 10 ans cette expérience au Japon et en Chine, et d’ailleurs, on ne communique pas de la même façon et on ne met pas en avant les mêmes valeurs de la marque dans ces deux pays.

Par contre, il y a une valeur commune et transversale à l’ensemble des entreprises françaises sur laquelle elles peuvent être amenées à s’appuyer, c’est non pas le « made in France » mais plus « la French Touch ».

La « French Touch », qu’est-ce que c’est ? C’est un vecteur de communication exceptionnel. C’est une « philosophie » qui s’est forgée depuis plusieurs siècles et qui véhicule des valeurs universelles très fortes sur lesquelles nous pouvons nous appuyer quelle que soit notre activité, et ainsi nous démarquer de l’ensemble de nos concurrents sur le marché de la mondialisation.

8) Qu’est-ce qu’une société comme Fisheye Film peut leur apporter en plus ?

Fisheye Film est la seule et unique maison de production franco-asiatique composée de réalisateurs, créatifs, journalistes, professionnels du marketing et de la communication, multilingue et multiculturelle. Nos équipes internes sont constituées de Chinois, Français et Japonais.

Source : France Hong Kong Express - Printemps 2012

Contact
Chambre de Commerce et d’Industrie Française à Hong Kong
Orianne CHENAIN
Tel : (+852) 2294 7711 - Fax : (+852) 2524 1428
@ : [mkg@fccihk.com->mkg@fccihk.com] - Site : www.fccihk.com

© 2017 FRANCE MONDE EXPRESS