Hong Kong - Economie la plus libérale du monde

La Fondation US Heritage ainsi que le quotidien Wall Street Journal ont publié le 12 janvier 2012 le célèbre rapport classant les pays selon l’indice de liberté de l’économie mondiale. Hong Kong est arrivé premier pour la 18ème année consécutive.

Economie  | 

Credit Eckhard Pecher

La Fondation US Heritage ainsi que le quotidien Wall Street Journal ont publié le 12 janvier 2012 le célèbre rapport classant les pays selon l’indice de liberté de l’économie mondiale. Hong Kong est arrivé premier pour la 18ème année consécutive. Le pays peut ainsi continuer à revendiquer son statut d’économie la plus libérale du monde

 

L’indice de liberté de l’économie mondiale est considéré comme l’un des indices les plus fiables du monde. Il s’applique à démontrer la corrélation directe entre liberté économique et prospérité, donnant un appui chiffré à la doctrine "Laisser passer, laisser faire". Il est calculé à partir d’une base de données extrêmement complète : dix critères clés (commerce, commerce international, fiscalité, taille du secteur public, monnaie, investissement, finance, droits de propriété, corruption et liberté du travail) sur 184 pays.

 

Une performance excellente pour Hong Kong

Hong Kong obtient une note de 89,9 fin 2011, ce qui correspond à une augmentation de 0,2 points par rapport à 2010. Cet accroissement s’explique par un meilleur contrôle des dépenses, une lutte efficace contre la corruption mais également, de manière plus marginale, par la distribution d’un bonus de 6 000 HK$ à chacun des citoyens de la ville. Il s’agit d’une note excellente, en particulier dans un contexte de crise mondiale. Hong Kong s’impose comme un des centres financiers et commerciaux les plus compétitifs du monde.

 

Si nous rentrons dans le détail des critères mis en jeu, Hong Kong est le marché le plus ouvert du monde sur le plan commercial et financier ; il est classé numéro 1 sur ces deux critères. En revanche, il n’est classé « que » deuxième en ce qui concerne la liberté d’investissement et la protection du droit de propriété.

 

Un classement mondial qui n’avantage pas la France

Singapour arrive deuxième avec un indice à 87,5, suivi de l’Australie et la Nouvelle-Zélande. La Corée du Nord occupe la dernière place.

 

La France enregistre quant à elle une mauvaise performance car, même si elle reste supérieure à la moyenne mondiale, elle n’est que 64e avec une note de 64,6. Selon le rapport, « La France a essayé de déréglementer son économie mais des réformes restent à faire ». Les mesures récentes de soutien de l’économie auraient détérioré les finances publiques. La France obtient sa pire note en matière de dépenses publiques avec 16,4/100. L’ingérence de l’Etat dans l’économie est amplement critiquée. Selon le rapport, c’est également une fiscalité étouffante et un marché de l’emploi trop rigide qui pénalisent le pays, protégeant systématiquement les salariés mais ne permettant pas de créer d’emplois.

 

Cependant, l’État providence est profondément ancré dans le modèle français. Sommes-nous capables et souhaitons-nous imiter un modèle libéral comme celui de Hong Kong qui obéit à une logique historique radicalement différente ? Le débat est plus que tout à l’ordre du jour en ces temps de crise européenne et d’élections en France.

Source : France Hong Kong Express - Printemps 2012

Contact
Chambre de Commerce et d’Industrie Française à Hong Kong
Orianne CHENAIN
Tel : (+852) 2294 7711 - Fax : (+852) 2524 1428
@ : [mkg@fccihk.com->mkg@fccihk.com] - Site : www.fccihk.com

© 2017 FRANCE MONDE EXPRESS