Canada - Florent Belleteste, Directeur Général de la CCFC

Le miracle économique canadien est-il une réalité ? Véritable terre d’accueil pour les immigrants et d’opportunités pour les entreprises françaises souhaitant prendre pied en Amérique du Nord, excédents budgétaires, réduction spectaculaire de la dette publique pendant 9 années consécutives, meilleur élève du G7 en terme de croissance, un système bancaire qui s’est révélé l’un des plus résistants de la planète pendant la crise financière...

Opinion  | 

En 2011, la Chambre de Commerce Française au Canada (CCFC) fêtera ses 125 ans.

Aujourd’hui le Canada continue d’intriguer, véritable terre d’accueil pour les immigrants et d’opportunités pour les entreprises françaises souhaitant prendre pied en Amérique du Nord. Excédents budgétaires, réduction spectaculaire de la dette publique pendant 9 années consécutives, meilleur élève du G7 en terme de croissance, un système bancaire qui s’est révélé l’un des plus résistants de la planète pendant la crise financière, le miracle économique canadien est-il une réalité ?

La Canada attire par sa nature sauvage, l’immensité de son territoire, son histoire, son mode de vie et l’esprit de tolérance qui y règne. En 2008, plus de 400.000 français ont visité le Canada et plus de5.000 nouveaux immigrants français s’y installent chaque année. Le Canada utilise l’immigration comme moteur de sa croissance avec une politique d’immigration choisie.

Pays aux richesses naturelles abondantes (hydroélectricité, pétrole issu des sables bitumineux, gaz, minerais…) le Canada est aujourd’hui à la pointe de l’innovation, dans les domaines de la haute technologie, de l’aéronautique, des technologies de l’information et de la communication ainsi que dans le secteur de la pharmaceutique et des biotechnologies.

La France est le 8ème partenaire commercial du Canada. Ce dernier compte aujourd’hui plus de 450 sociétés françaises implantées sur son territoire. La France est le 4ème investisseur étranger au Canada et le deuxième au Québec.

Les gouvernements canadiens et européens ont émis récemment le souhait de favoriser un accord de libre échange entre les deux espaces économiques. Le 17 octobre 2008, le Président français et le1er ministre du Québec ont signé un accord historique sur la mobilité de la main-d’oeuvre.

A nous de faire que nos entreprises sachent tirer parti de cette nouvelle donne et intensifier ainsi leurs relations économiques dès 2010.


Florent Belleteste,
Directeur Général de la Chambre de Commerce Française au Canada

© 2017 FRANCE MONDE EXPRESS