Barcelone - vente-privée reçoit le XVIIe Prix Pyrénées

Entreprises  | 

La CCIF Barcelone a remis le 19 décembre son XVIIe Prix Pyrénées au cours d'un dîner de gala à l'Hôtel Grand Marina de Barcelone. Plus de 250 personnes ont assisté à l'évènement, parmi lesquelles le président du Gouvernement Catalan, Carles Puigdemont, l'ambassadeur de France en Espagne, Yves Saint-Geours, ainsi que de nombreuses personnalités de la vie économique et sociale de Barcelone. Les représentants des entreprises sponsor, Assurances du Crédit Mutuel, Mazars, Orange, Schneider Electric et Suez ont également été présents.

Depuis 2000, la Chambre de Commerce et d'Industrie française de Barcelone remet chaque année le prix à une entreprise, une entité ou une personne qui, par son activité et son dynamisme, a contribué au développement des relations entre la France et l'Espagne.

Antoni Bover, président de la Chambre de Commerce Française de Barcelone, a ouvert la cérémonie en présentant en quelques mots les projets stratégiques que l'institution a mis en place en 2016.

Le gagnant de cette édition du Prix Pyrénées a ensuite été dévoilé, le groupe vente-privée, web créatrice et leader mondial du concept de ventes flash en-ligne. Avec plus de 50 millions d'abonnés dans le monde, le groupe s'est converti en spécialiste de liquidation de stocks pour plus de 6.000 grandes marques internationales de différents secteurs: accessoires de mode, décoration, jouets, voyages, articles de sport, nouvelles technologies.
Le groupe, dont le chiffre d'affaires est supérieur à 2.000 millions d'euros, est présent dans 14 pays et emploie environ 4.000 personnes (dont 490 en Espagne).

Pour la concession du dix-septième Prix Pyrénées, le jury a mis en avant l'important pari d'un groupe français pour le marché espagnol. En effet, le rachat de Privalia cette année par vente-privée, outlet en-ligne né à Barcelone en 2006, représente une des plus importantes acquisitions de startup en Espagne.

Albert Serrano, directeur général de vente-privée et Privalia en Espagne, a reçu le trophée des mains du président du Gouvernement Catalan, Carles Puigdemont. Lors de la cérémonie, il a souligné que "le rachat de Privalia marque le début d'une nouvelle étape dans le développement européen du groupe, ce qui s'inscrit dans une vision à long terme de l'entreprise". Il a également affirmé que "ce genre de mouvement d'entreprises débouche sur une réelle aventure humaine et allie le savoir-faire et l'expertise de vente-privée à l'élan de Privalia sur les marchés les plus significatifs pour le groupe".

À la fin de la cérémonie, Carles Puigdemont a souligné  les bonnes relations entre la Catalogne et la France. Il a insisté sur l'importance des "liens historiques qui nous unissent". Le président a signalé que les échanges économiques entre les deux pays sont très importants: la France est le premier partenaire commercial de la Catalogne et le pays étranger qui a crée le plus d'emplois sur ces 5 dernières années. De même, en matière d'infrastructures, il indique que "le couloir méditerranéen est un axe de dynamisme et de structuration de l'économie, de création de richesses et d'amélioration de la compétitivité des entreprises".

Contacter la CCIF Barcelone

Photo: De gauche à droite, Yves Saint-Geours, ambassadeur de France en Espagne, Albert Serrano, directeur général de vente-privee et Privalia en Espagne, Antoni Bover, président de la Chambre de Commerce Française de Barcelone, Carles Puigdemont, président du Gouvernement Catalan, et Philippe Saman, directeur de la Chambre de Commerce Française de Barcelone


© 2017 FRANCE MONDE EXPRESS